2017 – Plus de bénévoles pour moins de violence

A travers l‘Europe nous assistons actuellement à des évolutions très diverses dans l‘univers carcéral. Dans plusieurs pays tels l‘Allemagne, les Pays-Bas ou le Ro- yaume-Uni on ferme des prisons et on expérimente de nou- velles approches. En France la population carcérale aug- mente, on construit des prisons et en particulier les jeunes personnes détenues sont souvent en colère contre la société. La prison constitue-t-elle toujours une solution appropriée? Les peines et les sanctions„hors les murs“ sont-elles plus effectives? Au milieu de ces évolutions et de ces questions, les citoyennes et les citoyens qui s‘engagent gratuitement et bénévolement en milieu pénitentiaire font entrer la société civile en prison. Quel est l‘impact de ces développements et de ces questions sur le rôle des bénévoles à l‘intérieur et à l‘extérieur de la pri- son?

Dans le cadre du concours d‘idées „On y va“ – soutenu par la Fondation Robert Bosch et l‘Institut Franco-Allemand de Lud- wigsburg – une enquête a été lancée auprès de citoyennes et citoyens engagés en prison dans divers pays afin de faire le point sur leur vécu.

Le but de ce colloque est d’ouvrir un espace d’échanges créatifs entre les participants de différents pays européens. Nous souhaitons, en discutant de nos pratiques, apprendre davantage les uns des autres dans le contexte européen.

Fermer le menu